Méthodes d'entraînement

  Nutrition et supplémentation

  Physiologie / Biomécanique



 Boutique Musculation

Offres exclusives sur les appareils de musculation. Livraison offerte.
www.FitnessBoutique.fr
  Contactez-nous
  Une question ?


Comment sécher ?
 
Cette période est très importante pour les personnes qui font du bodybuilding. Or elle peut devenir un cauchemar si elle est male conduite : fatigue, irritabilité, perte de muscle…
Il est donc important de s’entraîner suffisamment, de bien dormir, de se reposer mais surtout de manger correctement.
Pour perdre de la graisse, il faut apporter moins de calories que celles que vous dépensiez, afin de forcer votre organisme à puiser dans ces graisses corporelles notamment.
Cependant, au cours d’une perte de poids, votre corps utilisent les graisses, les glucides (glycogènes) mais également les protéines de vos muscles.
En fait, votre organisme utilise toujours ces 3 sources énergétiques pour fabriquer de l’ATP, molécule énergétique de votre organisme. Cependant, les différentes parts de chaque nutriment diffèrent suivant votre état physique général et le type d’effort que vous faites.
Ce qu’il ne faut pas oublier dans votre assiette :

Les protéines sont très importantes pour épargner votre masse musculaire.
Il en faut donc à tous les repas et toutes les collations. Privilégiez les viandes peu grasses et parez celles qui en contiennent un peu trop. Pour le poisson, choisissez également les moins gras.
Il faut également augmenter leur proportion et les consommer en premier lors de votre repas.


En ce qui concerne les compléments, il faut absolument privilégier la caséine qui a un fort pouvoir anti-catabolique, c’est à dire qu’elle va protéger votre muscle des micro-lésions physiologiques. Ces dernières entraînent la libération des acides aminés dans le sang, de ce fait, le muscle perd de «sa matière».
Il faut la prendre dans l’après-midi ou avant votre séance (1 h avant), et avant le coucher afin de couvrir le long jeûne de votre nuit.

Il faut également conserver une part de féculents (pâtes, riz, tapioca, pomme de terre, blé, pains…) dans votre ration, notamment avant votre séance.
En effet, il faut absolument avoir des stocks énergétiques pour votre séance. Si vous faites une abstinence totale, vous ne pousserez pas suffisamment à votre entraînement et cela n’est pas le but, car c’est en poussant que vous conservez votre muscle et que vous consommez également de l’énergie.
Choisissez les plutôt complets afin de bénéficier davantage des bienfaits des vitamines,
minéraux et fibres qu’ils contiennent.

Légumes à touss les repas et suffisamment de fruits pour couvrir vos forts besoins en vitamines et minéraux. Ils sont absolument indispensables pour contrer la fatigue qui est entraînée par une sèche.
Une cure de vitamines et minéraux voir d’anti-oxydants peut être une bonne solution pour tous ceux qui veulent vraiment continuer à pousser sans « broncher ».

Et les fats burners… ils sont une aide non-négligeable dans le cadre d’une alimentation contrôlée et d’un entraînement bien suivi.
Ils sont pratiques et ne renferment que des extraits naturels qui contiennent de la caféine notamment.
Un café bien serré est un peu moins efficace. Il n’est pas conseillé de les prendre en soirée car ils pourraient entraver votre endormissement.
Cependant, en associant différents composés, les brûleurs de graisses deviennent alors de plus en plus actifs tout en protégeant votre musculature par la présence d’acides aminés branchés.

L’eau, amie de toujours, il ne faut pas absolument l’oublier. Une alternance de différentes eaux minérales est l’idéale. Riche en magnésium avant l’effort et riche en bicarbonate après afin de neutraliser l’acidité sanguine engendrée par la séance.
De plus, en phase de sèche, l’eau est indispensable afin d’hydrater votre corps desséché par la forte part de protéine de votre alimentation.
Pour bien absorber cela, une cure de pro-biotiques serait une bonne idée afin d’assimiler au mieux tous les éléments de votre alimentation. En effet, un surplus de protéines a tendance à diminuer votre flore intestinale bénéfique.
Sans cette dernière, votre intestin ne peut absorber tout ce que vous lui apporter tout en laissant passer tout ce qui ne devrait pas être assimilés.

Toujours est-il qu’il ne faut pas se fixer des objectifs trop justes dans le temps ou en terme de quantité. Sans quoi vous ne tiendriez pas ou risqueriez d’être fatigué ou même malade.

Planifiez votre plan de sèche avec les plans d’entraînement, une alimentation adaptée et de bonnes phases de sommeil.

 
Cedric B.
www.DietBoutique.com
    Retour




    Calculez votre IMC
      (Indice de Masse Corporelle)
    Calculez votre poids idéal
    Calculez votre dépense
      énergétique
    Calculez votre taux de graisse
      corporelle (spéciale athlète)
    Calculez votre force athlètique
    Calculez vos mensurations
      naturelles maximums
    Calculez votre charge
      maximum théorique